Reproductions de tableaux peints à l'huile sur toile et à la main
English version of our painting reproductions website

Le baiser de Klimt : 15 choses intéressantes à savoir

Le baiser de Klimt : 15 choses intéressantes à savoir

Un chef d’oeuvre de l’art moderne, Le Baiser de Klimt peut paraître comme un simple tableau dépeignant la luxure et l’amour. Mais derrière cette façade simple faite de feuilles d’or du tableau de Gustav Klimt, on découvre, dans l’historique de sa création, des faits insolites et amusants.

 

15 anecdotes sur Le baiser de Klimt

 

1. La carrière de Klimt était en plein déclin lorsqu’il peignit Le baiser.

Avant de créer sa pièce maitresse, Klimt reçu des critiques cinglantes pendant la première décennie du 20ième siècle à cause de sa peinture en trois parties du plafond de l’université de Vienne. Dû à la nudité de ses sujets, son interprétation de « Philosophie, Médecine et Jurisprudence » était qualifiée de pornographiques, et d’excès pervers, salissant sa réputation.

Aujourd’hui on en rigolerais…

 

2. Klimt créa son oeuvre la plus fameuse pendant une période de panique artistique.

En 1907, certainement encore sous le coup de la mauvaise presse qu’avait eu ses peintures du plafond de l’université de Vienne, Klimt réalisait des croquis comme un fou furieux, mais il avait des doutes quant à son travail. Il avouera dans une lettre : « Ou je suis trop vieux, ou trop nerveux, ou trop con – il doit y avoir quelque chose qui ne vas pas. » Cependant, peu de temps après, il réalisa celui de ses tableaux qui sera le plus connu, et reconnu, de tous.

 

3. Le baiser était déja vendu avant même d’être terminé.

En 1908, la Galerie Autrichienne mis le tableau « Le baiser » en exposition pour la première fois, alors qu’il n’était même pas fini, Klimt étant encore en train d’apporter les dernières modifications à la toile. Ce qui n’a pas empêché le Musée du Belvédère (connu sous le nom de La galerie Österreichische du Belvédère) de l’acquérir sur le champ.

 

4. Le Baiser de Gustav Klimt a crevé le plafond des ventes de l’époque.

Comment achetez vous une œuvre d’art qui n’est même pas terminée ? Vous faites une offre que le peintre ne peut pas refuser. Pour acquérir cette œuvre d’art transcendantale, le Belvédère paya 25.000 Couronnes (environ 240.000 Dollars US d’aujourd’hui). Avant cette vente extravagante, le prix le plus élevé pour un tableau en Autriche était de 500 Couronnes !!!

 

5. Le prix payé se révéla être une superbe affaire.

Les Autrichiens considèrent Le baiser comme un trésor national, et ainsi le musée Viennois qui lui sert de demeure depuis longtemps ne penserais même pas à la vendre – c’est un peu La Joconde de l’Autriche. Cependant, si une transaction venait à voir le jour, il est certain que Le baiser battrait de nouveau tous les records des ventes. Après tout, Le portrait d’Adèle Bloch-Bauer, une œuvre moins connue de Klimt réalisée pendant sa « Période Or » s’est vendue pour 135 millions de Dollars US en 2006. C’était, à cette époque, le prix le plus élevé jamais payé pour un tableau.

 

6, L’oeuvre reflète une coalition de styles artistiques.

La pose des amants dans Le baiser reflète la forme naturelle préférée du mouvement de l’art nouveau Viennois (Vienna Jugendstil). Mais les traits simples, avec la forme grossière des capes du couple, révèlent l’impact du mouvement Art et Métiers, alors que l’utilisation des spirales se rapporte aux arts de l’Age du Bronze.

 

7. C’est le plus bel exemple de la « Période Or » de Klimt.

Inspiré des mosaïques Byzantines qu’il a admiré pendant ses voyages, Klimt décorait ses tableaux de feuilles d’or mélangées à la peinture, pour créer ce qui deviendra sa griffe.

 

8. Le baiser fut un écart majeur par rapport aux thèmes de Klimt.

Les travaux du peintre sont essentiellement centrés sur les femmes. Inclure un homme dans le tableau – même si son visage est caché – était inhabituel pour Klimt. Les personnages habillés de façon modeste en font également une des toiles les plus conservatrices de Gustav Klimt.

 

9. Le baiser pourrait être un autoportrait.

Certains historiens de l’art ont ébauché la théorie qui veut que les amants que l’on voit immortalisés avec leurs lèvres jointes ne seraient qu’une représentation de l’artiste avec sa partenaire de longue date, la créatrice de mode Emilie Flöge, dont il avait précédemment fait le portrait.

 

10. Ou la femme pourrait être une autre de ses muses.

D’autres historiens pensent que Le baiser met en scène l’hôtesse de salon et femme de la haute société qu’était Adele Bloch-Bauer, qui a posé pour lui dans un autre tableau de la période or, un peu plus tôt cette année là. D’autres encore suggèrent que les cheveux roux est un indice du fait qu’il représente ‘Hilda la rousse’, le modèle dont Klimt se servit pour peindre Danae, Femme avec un chapeau et un boa en plumes et Poisson rouge.

 

11. C’est une très grande toile.

Le Baiser mesure 180 par 180 cm.

 

12. Ses proportions sont souvent modifiées pour son exploitation commerciale.

Bien que le tableau original soit un carré parfait, sa popularité a donné lieu à de nombreuses adaptations commerciales sur affiches, cartes postales et autres supports. Mais les parties droites et gauches du tableau sont souvent coupées pour lui donner des proportions rectangulaires plus standardisées.

 

13. Le baiser est considéré blasphématoire.

L’utilisation par Klimt de l’enluminure à la feuilles d’or rappelle l’art religieux que l’on peut trouver dans les églises. Utiliser la feuille d’or pour représenter les plaisirs charnels et la sensualité de la sexualité est quelque part considéré comme profanateur.

 

14. Klimt et Le baiser ont été frappés sur pièce.

En 2003, l’Autriche frappa une série de pièce commémorative de 100 Euros qui représentaient « Le baiser » d’un coté et un portrait de Klimt au travail dans son atelier de l’autre.

 

15. Le baiser ne déçoit jamais quand on se trouve devant.

C’est peut-être la grande taille. Peut-être l’or. Mais en réévaluant Le baiser pour les 150 ans de Klimt, le journaliste Adrian Brijbassi écrivait « Le baiser de Gustav Klimt dépasse toutes les attentes, » bien au-delà du tableau petit et fade qu’est « La Joconde ».

Il s’explique en disant « Le baiser de Klimt provoque en vous ce qu’une grande œuvre d’art est censé provoquer : il retient votre regard, fait que vous admirez ses qualités esthétiques tout en essayant de discerner ce qui se trouve sous son aspect superficiel. »

 

Et paff, prend ça, La Joconde...

 

Vous pouvez commander une superbe reproduction du baiser de Klimt, peinte à la feuille d'or, à notre atelier.

Précédent // Suivant

Partagez votre amour de l'art

Paolo Euvrard
Écrit par:

Nos articles sont tous originaux et publiés sur notre page Facebook.

Certains articles sont tirés de publications en Anglais et traduits par mes soins.


Cet article "Le baiser de Klimt : 15 choses intéressantes à savoir" est apparu pour la première fois sur le blog de tableau sur toile le 10 février, 2018. Copiez et recopiez, mais s'il vous plait faites un lien vers cette page.

 

Connection SSL

Paiement sécurisé

Envoi Express Fiable

Témoignage d'un client au hasard

Bonjour Monsieur, J’ai bien entendu reçu le tableau, je l’ai mis sur un chassis, puis sur un cadre « américain » blanc. Il est tout simplement magnifique ! Très cordialement.
(JF Dulcire, France)